bonjour bonjour...

je reprend la plume de mon trackpad et de mon clavier oui,  pour vous narrer, non pas un nouveau modèle de tricot, de couture, de bidouillage à deux balles ou de recette qui rate à chaque fois ( ratage garanti)  ( non c'est pas vrai elles sont extra mes recettes , juste c'est moi qui les rate forcément je reste pas devant mon four à regarder lever la pâte !  )

mais bien ma vie, ou plutot, ma nouvelle vie... ou plutot ( bis) ce qu'il en reste ( humour noir ... vous verrez ça défoule bien, tout ici ou presque est à prendre au second degré, je précise avant de me faire incendier de com' )

il y a 5 ans, donc, petit historique,  naissait mon premier garçon ( oui, quand on dit " premier " c'est qu'on n'en a pas qu'un ...   du coup... hummm ça sent pas bon ça :) )

et depuis... ben depuis... y'a eu la Villa-clem à faire sortir de terre ( du ciment plutot ) avec une grande partie faite par mes petites mimines ( voui celles qui font aussi du crochet ) ( et accessoirement celles qui ratent si bien les gâteaux)

y'a eu 7 ans  euh non 4 ans  de réfléxion... disons, allez 3 ans et demi... on s'est dit, ben, maintenant qu'on a réussi à élever un gamin, pourquoi ne pas en élever un autre ? on va se servir des conneries faites avec le premier pour pas les refaire ( on en fera d'autres pas grave!)

ben voyons ... ou, pourquoi ? euh plutot, à l'époque, on se disait, pourquoi pas ?

alors donc, nous essayons de fabriquer le pitit frère ou la pitite soeur à notre futur grand dadais number one ... 8 mois d'essais infructueux .. quand tout à coup, paf dans le mille, et plutot deux fois qu'une  .... deux bébés attendus pour  l'été ...

alors ça fait quoi d'apprendre ça ? ben chez moi, ça a fait, oh merde ! purée putain merde zob zut crotte ouhlala m'attendais pas à celle là... ( enfin, m'y attendais plus, j'y pensais pour le premier mais là, pfffuit , oublié la crainte d'avoir des jujus )

Et me voilà partie dans la graaaaaaaaaaaaaaaaande aventure de la gemellité...

je passe sur la grossesse gemellaire ( ça y est j'ai plein de nouveaux mots à mettre à mon vocabulaire, jujus, gemellaire, mono-zygote, mono-chorial bi-amniotique, pbpbpbpb  on en a plein les dents ! ) période ô combien péniblissime ( néologisme de circonstance)

la naissance... olé olé, pour pas dire, ouille  oups, merde, mince ( re ) on a failli les perdre tous les deux ... mais grâce à la qualité de l'équipe médicale et du hasard un peu, hein, si si .. ben nos deux costauds de prémas pas si prémas que ça, nous voilà, à nous le monde !!!!!

on passe sur les premiers mois, 9 bibs par 24h , fois deux, 18 biberons par jour, 18 changes , 18 rototos, 18 dodos... pas trop de pleurs heureusement ... ni de sommeil pour les parents d'ailleurs. Enfin comme la nature est bien faite, les journée si chargées, on voit pas le temps passer ...

Alors maintenant que la routine est là, que les habitudes sont prises, que les minots ça roule comme.. euh ... deux boules ( on les appelle les mini-sumos, 9 kilos à 5 mois ...) vous me direz ( nan pasque je peux aussi faire les questions et les réponses chuis multitache comme mon ordi i parait )  comment c'est d'avoir 3 enfants, dont deux bébés de 5 mois ( ou moins, ou plus ... on s'en fout ça change pas grand chose) ... ben, c'est la même chose que lorsqu'on n'en a pas, et qu'on se dit, comment c'est d'avoir un enfant ??? vous croyez ? Ok je développe ....

 pas de gosse: " hannnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ça doit être l'horreur ????? t'imagines huhuhu avec un gosse,  pas dormir la nuit, te lever pour donner un bib, mettre les mains dans le caca.... huuuuuu ça vomit, ça pleure, ça chie et ça bouffe tout le temps" ... bref, la discussion classique de la nenette de 18 piges ... OK j'ai plus 18 piges ....

ben lorsqu'on a un enfant, on le constate bien, ça n'est rien de tout ça ( méthode coué merci ) ou alors si un peu mais bon, hein, c'est pas la fin des temps, on s'en sort ( vivant ) parfois avec les cheveux droits sur la tête mais bon ;;; vivants ... droits dans leurs bottes les parents ...

et ben ( re-ben ) lorsqu'on passe de un à deux gosses, c'est pareil. C'est pas si dur. Ouééé ... on a gagné on est les plus forts !

mais, mais , mais.....  lorsqu'on passe de 1 à 3 gosses d'un coup, là euh non, c'est pas pareil ... non non non, c'est pas ça normalement ! trois gosses= Un puis deux puis 3 ... 3 grossesses, 3 fois plus de temps pour s'y faire (  non c'est pas cette proportion mais j'ai la flemme de calculer)

je m'explique... en fait, passer de 1 à 3 , ben ... en fait, on se prend une grande claque dans la tête, genre " si tu savais pas ce que c'était d'avoir une famille nombreuse ben maintenant tu le sais"

ouille

ok j'ai compris

mais c'est ça la vie ? je veux dire, pourquoi on fait des gosses ?

ahlala pourquoi on se pose des questions à la con oui !!!

ma vie en ce moment c'est une succession de mille milliards de mille choses mises bout à bout sans discontinuer, sans pause ( ah si vilaine j'en fais, là je fais quoi hein ? je me muscle les doigts :D )  mais pas sans plaisir hein faut pas croire que j'aime me plaindre ( si j'adore ça mais bon, faites moi plaisir, faites semblant de ne pas le remarquer et plaignez moi !)

bref, on les adore, comme dit l'adage " avant d'avoir des enfants on n'imagine pas la vie avec eux mais lorsqu'on en a , on n'imagine plus la vie sans eux "

n'empêche que par moments, je me dis, vivement qu'ils aient 18 ans ... je sais c'est pas bien !

mais ça arrive... mes enfants , je vous aime... tous les trois ! bande de parasites :)